Le poète et son livre. Troisième chapitre. La disposition stylistique. Les figures macro-textuelles

Dans ce texte, qui fait partie du livre Le poète et son livre, l’auteur réfléchit sur la structure des macro-textes lyriques (le livre de poèmes), en distinguant entre une «rhétorique du projet», qui reflète la conception générale de l'auteur, et une «rhétorique de la succession», qui concerne les connexions intertextuelles. L'idée est que les critères rigides adoptés par la théorie du macro-texte de l'ascendance structuraliste peuvent être corrigés et intégrés. La proposition théorique qui est formulée ici repose sur le principe suivant: les formes d'organisation du macro-texte peuvent être interprétées à la lumière de quatre macro-figures majeures, à savoir la métaphore, la métonymie, la synecdoque et la négation. Dans l'extrait reproduit ici, les deux premières macro-figures sont prises en considération.

0 commentaire

La poésie à l’ère numérique

La poésie contemporaine est souvent présentée sur scène, parfois avec un accompagnement musical, elle est disponible sur CD et DVD, dans des enregistrements audio ou vidéo, sous forme de clips ou de «poèmes vidéo». Celle qui se sert de nouveaux médias utilise un script cinétique et traduit la poésie visuelle sur Internet. De tels formats ont mis en évidence la tradition intermédiale de la poésie. De nouvelles théories sont cependant nécessaires pour analyser la poésie à l’ère numérique. Celle qui existe sous forme d’édition papier se trouve enrichie par les nouveaux formats populaires et vice versa. L’enchevêtrement de l’art et de la culture populaire est un élément particulièrement important pour la pratique lyrique contemporaine. Notre étude propose de concentrer la recherche dans ce domaine émergent autour de trois champs d’activité: la poésie et l’art de la scène; la poésie et la musique; la poésie et la culture visuelle.

0 commentaire

La poésie non-lyrique: énonciation et discursivité poétiques dans le nouvel espace public

Le présent article expose les conséquences de l'instabilité fonctionnelle du sujet/auteur dans la constitution du je lyrique et la projection de ce dernier dans les plans de l'intersubjectivité et de l'espace public. Nous proposons une lecture socioculturelle et politique des alternatives non lyriques offertes par la production poétique contemporaine, elle-même sujette à des processus d'expansion qui bouleversent le cœur même des caractéristiques habituellement employées pour catégoriser le discours lyrique de façon théorique et critique, ainsi que pour préserver une équivalence conceptuelle inappropriée entre poésie et lyrique.

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger