05/03/2019

poesie-en-classe.ch

Depuis trois ans, la Haute Ecole pédagogique vaudoise et l’Université de Lausanne montrent un intérêt particulier pour améliorer l’enseignement de la poésie dans les degrés obligatoires et post-obligatoires. En 2018, le site poesie-en-classe.ch, qui met en valeur des instruments pour les enseignants, a été inauguré. Le professeur José Ticon le présente ici.

Cette plateforme de partage est née d’une volonté de renouveler la didactique de la poésie, afin d’ouvrir de nouvelles perspectives sur ce genre. Celui-ci est en effet trop souvent accompagné de nombreuses représentations de la part des élèves. Dans cette perspective, poesie-en-classe.ch promeut un contact et une lecture plus en prise avec le vécu du lecteur. Plusieurs compétences sont encouragées dans ce processus, dont notamment celles du PER (Plan d’étude romand). Ces outils permettent entre autres de mieux réfléchir à la voix et au corps dans le texte.


Le plan d’études romand (PER) est diffusé dès 2010 dans tous les cantons romands. Il se veut une boussole pour les pratiques des enseignant.e.s et vise une plus grande homogénéité et précision des objectifs à atteindre dans les divers cycles de l’école obligatoire. Son entrée en vigueur progressive repose également sur l’adoption de moyens d’enseignement romands articulés au PER.

Pour la discipline Français, l’organisation de ce référentiel repose sur la notion de genres et regroupements de genres communs aux trois cycles de la scolarité :texte qui raconte, qui relate ; texte qui argumente ; texte qui transmet des savoirs ; texte qui règle des comportements (premier et 2e cycle) ; texte qui joue avec la langue – le texte poétique. La poésie figure donc bel et bien au sein des genres à enseigner à l’école en regard de compétences de compréhension et de production tant écrites qu’orales.

Comment dynamiser l’enseignement de la poésie ? Le site poesie-en-classe.ch est là pour cela.