05/03/2019

Enseignement et didactique

Poésie et enseignement

La poésie peut être l’occasion de réfléchir sur les pratiques d’enseignement. Qu’elle soit source de surprise ou d’émerveillement, de relation à la voix ou plus largement au corps, d’attention à la langue ou de déploiement d’un univers multimédia, la poésie ne devrait plus être à notre époque une matière vouée à quelques initiés, ou ennuyeuse en classe. Elle se répand partout, sous toutes les formes, du rap à l’art contemporain, de la vidéo au livre en librairie, de manière attrayante. Dans la Lyrical Valley, les élèves et les enseignants parlent de poésie, de la poésie qu’ils aiment déjà, et dont ils n’ont pas forcément conscience.

Aussi, la poésie est un laboratoire d’enseignement exceptionnel. À la suite des Assises de la poésie 2018, la Haute École Pédagogique – Vaud et l’Université de Lausanne ont élaboré un site particulièrement utile pour la recherche dans l’éducation à la poésie: poesie-en-classe.ch. Il donne à la fois des actualités, des informations, des outils didactiques et permet un partage des expériences. Plus largement, ces deux institutions favorisent la recherche, l’expérimentation et le partage des innovations sur le terrain de l’enseignement. La récente thèse de doctorat de Mathieu Depeursinge, L’éducation poétique par l’illisible. Enquête sur les conditions de la lecture en démocratie, soutenue en décembre 2018, co-dirigée par deux professeurs (UNIL et HEP-Vaud), a justement souligné l’importance d’un tel domaine pour la critique de la poésie.