La « lettre du Voyant » de Rimbaud à Demeny, une mise à l’épreuve de la cohésion textuelle ?

Cet article se penche sur l’une des deux « lettres du Voyant » de Rimbaud, problématique en termes de textualité, car s’apparentant a priori à un assemblage segmenté de plusieurs textes. Cet objet interroge les facteurs qui permettent de délimiter les frontières d’un texte, et ceux qui garantissent sa progression et sa solidarité. On se confrontera ainsi d’abord à une suite raisonnée de problèmes touchant en premier lieu aux principes de cohésion et de cohérence, à une échelle dite « mésotextuelle ». Puis une hypothèse sera soumise à exploration, selon laquelle, à ce niveau de structuration, la continuité de ce discours épistolaire est moins redevable du critère du genre que d’opérations spécifiques liées à une performance d’écriture.

0 commentaire

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger