Réseau vivant

La Suisse romande possède désormais une formidable organisation poétique sous forme de réseau, qui se mobilise pour faire vibrer les cantons. Une centaine de partenaires poétiques partout en Suisse romande se synchronisent en tant qu’acteurs culturels, académiques, créatifs ou scientifiques. Ces chiffres impressionnants sont incarnés par des personnes passionnées, sensibles, engagées, qui cherchent à développer un nouveau modèle de collaboration pour mieux faire connaître la poésie contemporaine et ses héritages.

Depuis 2016, la Suisse romande développe, par le biais du festival Printemps de la poésie, un véritable « réseau Poésie », faits des institutions, des poètes et des acteurs de la poésie de ce territoire. Fondé et propulsé par l’Université de Lausanne, ce réseau atteint désormais une taille impressionnante et regroupe aussi bien les grandes fondations comme les initiatives individuelles. Ce modèle de collaboration cherche à sortir des principes de la seule domination culturelle, associés aux grandes capitales littéraires. Une région dite périphérique peut désormais rivaliser par son intensité et ses innovations avec des grandes villes, tout en étant mondialement connectée. La Lyrical Valley, c’est ce réseau et cet esprit : croître ensemble dans la reconnaissance et la visibilité pour porter des valeurs d’incarnation, de sensibilité, d’harmonie, de gestion douce des ressources culturelles.

La poésie, c’est partout et c’est pour tous. Toutes les poésies, sans snobisme ou démagogie, toutes les pratiques se montrent dans une région qui devient comme une scène vivante. Les grandes institutions comme les petites associations joignent leurs événements dans un même élan. Propulsé par l’Université de Lausanne, le Printemps de la poésie est plus qu’un festival, il est devenu un symbole de la vitalité et du rayonnement de la Suisse ouverte, plurielle, numérique, démocratique. Il est également devenu un incubateur d’événements poétiques. Ainsi, il est lié à plusieurs festivals de poésie en Suisse romande.